BD·Jeunesse

Alisik

couv18785801

Titre : Alisik, l’automne

Auteurs : Helge Vogt et Hubertus Rufledt

Éditions : Le Lombard

Nombre de pages : 112

Prix : 14€90

Résumé

Alisik se réveille une nuit dans un cimetière. Un peu effrayée, elle décide de s’enfuir au plus vite. Mais, rapidement, elle se rend compte qu’aucun vivant ne la voit. Et pour cause, Alisik est morte. Pire, elle est coincée entre enfer et paradis, en attente du jugement de Mr. Mortis, lequel tarde à venir. En attendant, elle et ses nouveaux amis, tous dans le même cas, vont devoir sauver le cimetière de la destruction. Pour cela, elle peut compter sur l’aide de Ruben, un jeune aveugle, seul vivant capable de l’entendre, et qui ne la laisse pas indifférente…

Mon avis

Ce premier tome m’a été offert pas mon amie Sofie pour mon anniversaire et je l’en remercie mille fois encore un coup !

Cette BD m’avait été conseillé sur Instagram.

Je dois dire que j’étais littéralement tomber sous le charme de la couverture, de l’ambiance qu’il s’en dégageait et des dessins.

Lorsque j’ai ouvert ce livre je suis juste tombé sur les fesses.

Les dessins… Mais les dessins sont d’une beauté…

Une ambiance gothique (bon en même temps on côtoie la mort, les cimetières, tout ça quoi), triste, mélancolique, un brin lugubre mais tellement douce et tellement belle.

Les dessins ont une telle justesse que chacune des pages est percutante, envoutante.

C’est donc sans mal que l’on plonge dans l’histoire.

D’ailleurs, parlons-en de l’histoire.

Nous allons donc suivre Alisik, une jeune fille qui est donc morte et qui ignore comment ou pourquoi.

On rencontrera d’autres personnages, dans le même cas qu’Alisik, dans l’attente d’un jugement dernier, tous des plus loufoques et des plus attachants, et nous prendrons plaisir à découvrir au fur et à mesure pourquoi ces derniers sont mort mais surtout pourquoi ils errent entre les deux mondes.

Plus nous avancerons dans l’histoire plus les questions seront nombreuses concernant la jeune fille, mais aussi concernant Ruben, le fameux jeune homme aveugle qui est le seul à entendre, à pouvoir toucher Alisik.

Bien que les sujets abordés soient difficile, je trouve que les auteurs le font avec doigté, délicatesse, finesse, légèreté et humour.

Même si comme ça, on peut se dire « oui mais la mort quand même ça doit pas être gai » et bien je trouve que cette BD est totalement addictive et qu’il est bon de se perdre dans ses pages en compagnie d’Alisik, de Ruben, d’Allumette et de Mamie Orties !

On ne peut que s’attacher à chaque protagoniste et s’inquiéter de son sort ainsi que celui du cimetière.

Car, en effet, si on se retrouve happé par les aventures de la demoiselle, quelques pages arrivent ici et là, nous rappelant que certaines personnes veulent rasé le cimetière.

Pourquoi ? Et que deviendront Alisik et ses amis si le cimetière n’est plus ?

Des questions qui s’ajouteront à toutes celles que vous vous poserez déjà et auxquels nous trouverons des réponses dans la suite « Alisik, l’hiver ».

Bref, j’ai vraiment adoré cette découverte et cela à été un joli coup de cœur me concernant !

Ma Note

19/20 pour ce premier tome vraiment très réussi !

Et vous ? Connaissez vous Alisik et tous les autres ?

A très vite pour un nouvel article !

Lucille

Publicités

2 réflexions au sujet de « Alisik »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s