BD

Les enquêtes d’Enola Holmes, la double disparition

couv2030177

Titre : Les enquêtes d’Enola Holmes : la double disparition

Auteurs : Serena Blasco et Nancy Springer

Éditions : Jungle !

Nombre de pages : 58

Prix : 12€

Résumé

Quand Enola Holmes, sœur cadette du célèbre détective Sherlock Holmes, découvre que sa mère a disparu le jour de son anniversaire, en ne lui laissant pour mot qu’un recueil sur les fleurs, et un carnet de messages codés, elle se met rapidement à sa recherche. Elle va devoir recourir à son sens de la débrouille, ainsi qu’à d’ingénieuses techniques de déguisement afin de fuir le manoir familial alors que ses deux frères se sont mis en tête de l’envoyer en pension afin de faire d’elle une vraie « Lady ». Mais rien ne la prépare à ce qui l’attend. Son chemin la conduit rapidement dans les quartiers sombres et malfamés de Londres, et elle se retrouve impliquée dans le kidnapping d’un jeune marquis. Enola arrivera-t-elle à s’en sortir seule, et continuer de suivre la piste de sa mère tout en échappant à ses deux frères? L’ adaptation des romans de Nancy Springer.

Mon avis

J’ai chipé cette BD aux enfants que je gardais. J’avais déjà fais le coup avec « Les carnets de Cerise » et ne l’avais pas du tout regretté alors je me suis dis « pourquoi pas ? ».

Ce qui m’a d’abord attiré, c’est bien sûr la couverture que je trouve vraiment superbe.

Les dessins, de type aquarelles aux tons hyper doux, sont somptueux et régaleront vos yeux tout au long des pages.

Aimant la peinture, j’ai été plus que charmé par le coup de crayon de la dessinatrice !

De plus, la couverture a un touché particulier, je ne saurais pas vraiment vous le décrire, mais les yeux fermés, on jurait un livre ancien.

Bref, il n’en fallait pas plus pour me donner envie de découvrir tout ça !

Je me suis donc plongé dans les pages de cette bande-dessinée et depuis j’en redemande !

On suit donc ici Enola Holmes, une jeune fille qui ne souhaite pas se plié à la condition des femmes de l’époque et qui est la sœur du très fameux Sherlock Holmes.

Adorant le détective, j’étais déjà conquise.

Dès les premières pages, nous sommes dans le vif du sujet.

La mère d’Enola a disparu, ou plutôt est partit, sans laisser de traces, sans crier gare.

Du moins on nous le laisse penser jusqu’à ce que la jeune fille fasse certains liens avec ses cadeaux d’anniversaire.

J’ai beaucoup aimé la façon dont les éventements étaient mis en place et la façon de raisonner de la jeune Enola.

L’histoire est prenante, dès le début, on veut savoir où, quand, comment, et surtout pourquoi ?

On se surprends à cogiter autant que la demoiselle sur tout ce qui lui tombe dessus et on est là, devant notre livre, le cœur battant sur chacune des péripéties que l’auteure dresse devant nous.

Les personnages sont tous très différents et pour être honnête, il n’y en a pas beaucoup qui ont attiré ma sympathie mais qu’est-ce que j’ai aimé ça !

Comme Enola, on se sent pour le coup un peu seul contre tous.

Pour s’immerger encore un peu plus dans l’intrigue, il n’y avait pas mieux !

Enola est une protagoniste comme je les aime.

Intelligente, les pieds sur terre, avec des envies de refaire le monde ou du moins le sien, qui ne se plie pas à ce qu’on lui demande si elle trouve cela injuste, bref c’est un petit bout de femme comme on en fait plus.

Cette BD est un petit bijou que tout amateurs d’enquêtes et de mystères se doit de posséder ou de lire.

J’ai passé un super moment en compagnie d’Enola et il me tarde de me jeter sur le tome deux afin d’en savoir d’avantages sur tous les mystères posés dans ce premier volume.

Ma Note

Un joli 18/20 !

Et vous ? Vous connaissez la jolie Enola ?

A très vite et d’ici là portez vous bien !

Lucille

Publicités

6 réflexions au sujet de « Les enquêtes d’Enola Holmes, la double disparition »

  1. Comme je te l’avais déjà dis, même si je trouve la couverture et les dessins jolies pour cette BD, je n’adhère pas à la façon dont Enola a été dessiné ^^ Pour moi Enola c’est celle des couvertures des romans : http://image3.archambault.ca/3/2/C/3/ACH003326881.1411617578.580×580.jpg
    Néanmoins, je comprends qu’on puisse aimer si on n’a pas en tête l’image des couvertures de la saga de romans 🙂
    Après il faudrait que je l’emprunte à la bibliothèque pour voir comment l’histoire a été adaptée en BD car je dois avouer que je suis assez curieuse !

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement je me rappel que ça t’avais chiffoné, et je comprends ! Si j’avais lu les romans avant ça m’aurait certainement fait râler haha ^^ (merci pour le liens je visualise au mieux du coup *_*)
      Je ne pourrais pas te dire du coup si c’est fidèle aux livres mais j’ai adoré ! Du coup si tu les empruntes fait moi vite ton retour car je suis curieuse aussi ! :p
      Je pense essayer les romans de mon côté à l’occasion vu ce que tu m’en avais dit 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Enfaite j’ai l’impression que cette BD donne une vision colorée et plus enfantine du roman qui dans mon souvenir est assez sombre (l’auteure donne une vision du Londres victorien vraiment craignos, très sombre et très sale car Enola va souvent dans les mauvais quartiers). Du coup ça m’a beaucoup perturbé quand j’ai vu la BD pour la 1ère fois en librairie xD ! Je pense que c’est une BD qu’il faut lire sans avoir en tête les romans !
        Oui si j’arrive à me la procurer je te donnerais mon avis ! 😀

        Aimé par 1 personne

      2. Quand elle est dans un quartier mal fréquenté on ressent quand même ce côté sombre, les couleurs suivent assez bien je trouve ^^ mais encore une fois n’ayant pas lu le roman je ne peux rien certifier ^^ »

        Super merciiiii huhu

        J'aime

  2. Tu sais quoi??
    pour ce que j’adore les réécritures de contes, j’ai tjrs du mal qu’on réécrit ou manipule certaine chose que j’adore. mais je reste ouverte. restant sur le thème de sherlock holmes j’ai qd même fait de superbe découverte.
    mais celle là, elle ne me disait vraiment rien…
    même ayant lu ta superbe chronique qui m’a fait un peu hésité à tenté la chose haha. j’ai l’impression que c’est trop enfantin (Je te montrerais un livre quand tu viendras qui m’a donné cette impression est que j’ai eu raison) et je ne devrais même pas avoir ce jugement lisant souvent de la jeunesse. Mais je ne sais pas…
    j’imagine que les dessins sont très doux 🙂 🙂
    Toi qui me connait je pourrais aimer??

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement je suis étonnée pour le coup ma Sofie mais je peux comprendre ^^
      Cependant, dans la BD du moins, à part le lien de parenté, ça n’a rien à voir avec Sherlock… on le voit mais c’est la petite soeur qui est la vedette de l’histoire, et on nous rabache pas les oreilles avec le détective ou autre ^^

      Sinon sincérement oui je pense que ca pourrait te plaire ma Sofie 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s