Conte·Jeunesse

Miroir Miroir

couv63828541-gif

Titre : Miroir Miroir

Auteure : Serena Valentino

Éditions : Hachette Blackmoon

Nombre de pages : 240

Prix : 13€90

Résumé

La méchante reine n’a pas toujours été mauvaise. Après la mort de la mère de Blanche-Neige, elle épouse le roi et devient souveraine. Entre l’amour de son époux et la petite fille qu’elle affectionne comme sa propre enfant, elle s’épanouit pleinement, jusqu’au jour où le roi meurt à la guerre. Elle est seule, à la merci d’un miroir maudit lui rappelant sans cesse une enfance détestable…

Mon avis

J’attends depuis des mois une traduction française pour ce titre, alors dès que j’ai pu je me suis jeté dessus et j’ai pas tenu, je l’ai lu quasi dans la foulé !

Ce n’est plus un secret pour vous, j’adore les contes, alors quand on a la possibilité de lire des réécritures ou d’en savoir plus sur un personnage en particulier, je ne peux qu’être conquise !

Ici, nous allons donc suivre et connaitre enfin l’histoire de la Méchante Reine de Blanche Neige.

L’histoire est belle, est douce.

À l’image de la Reine au début du récit.

Honnêtement j’ai adoré la suivre, voir son amour pour le Roi, pour Blanche Neige, pour ses sujets, pour les domestiques, bref pour tout le monde !

On connait tous l’histoire de Blanche Neige, et jamais au grand jamais j’aurai pensé pouvoir aimé le personnage de la Reine. On l’aime oui mais en tant que méchante.

La Reine à une existence banale voire triste avant que le Roi ne vienne dans la boutique de miroir de son père, reconnu dans tout le royaume pour son talent.

La future Reine n’a jamais entendu de mots gentils, de mots doux, elle se trouve quelconque, voire moche. Le Roi lui dit et lui prouve le contraire.

Sa vie va changer, elle tombe amoureuse du souverain et gouverne le royaume à ses côtés.

Tout va bien dans le meilleur des mondes, on ressent l’amour des personnages dans chacune des pages et que c’est beau… Jusqu’à ce que la guerre éclate et que le Roi parte au front.

La Reine se retrouve seule pour s’occuper de Blanche Neige et des affaires royales.

Durant ses longues journées où la Reine se sens seule sans son époux, elle va recevoir la visite de trois cousines inséparable du Roi.

Et c’est elles qui vont marquer un réel tournant dans l’histoire.

Elles ont un rôles important, plus qu’on ne le soupçonne et sont spéciales…

Mais je n’en dirais pas plus sur elles ou sur l’histoire car je vous révélerai toute l’intrigue !

Elles m’ont donné froids dans le dos et bien qu’on se doute que quelque chose se trame, impossible de savoir réellement quoi avant les dernières pages.

J’ai adoré ce livre et j’ai déjà envie de le relire !

Le style de l’auteure est sans chichis, fluide, et addictif.

La Reine et son entourage vous feront passer par des tas d’émotions.

J’ai adoré la souveraine, je l’ai détesté puis de nouveau aimé.

Une chose est sûr, je ne la verrais plus de la même façon, que ce soit dans les contes ou dans les films.

Je ne peux que vous dire de vous jeter sur ce roman si vous êtes, comme moi, friands de ce genre littéraire !

Ma Note

19/20 et un joli coup de cœur pour cette merveille qui m’a transporté !

Et vous l’avez-vous lu ?

A bientôt et d’ici là, portez vous bien !

Lucille

Publicités

10 réflexions au sujet de « Miroir Miroir »

    1. La collection de ces livres est superbe ! J’espère qu’on aura la traduction de celui avec la Bête et Ursula au plus vite !

      J’ai adoré c’est une petite histoire sans prise de tête et qui fait passer un excellent moment ! J’étais sans conteste dans le monde de Blanche Neige ! ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s