Contemporaine

La joueuse de go

couv54687408-png

Titre : La joueuse de go

Auteure : Shan Sa

Éditions : Folio

Nombre de pages : 336

Prix : 7€70

resume

Depuis 1931, le dernier empereur de Chine règne sans pouvoir sur la Mandchourie occupée par l’armée japonaise. Alors que l’aristocratie tente d’oublier dans de vaines distractions la guerre et ses cruautés, une lycéenne de seize ans joue au go.
Place des Mille Vents, ses mains infaillibles manipulent les pions. Mélancolique mais fiévreuse, elle rêve d’un autre destin. « Le bonheur est un combat d’encerclement ». Sur le damier, elle bat tous ses prétendants.
Mais la joueuse ignore encore son adversaire de demain : un officier japonais dur comme le métal, à peine plus âgé qu’elle, dévoué à l’utopie impérialiste.
Ils s’affrontent, ils s’aiment, dans un geste, jusqu’au bout, tandis que la Chine vacille sous les coups de l’envahisseur qui tue, pille, torture.

mon-avis

On m’a vendu ce livre en me disant que c’était un belle histoire d’amour entre une jeune Chinoise et un soldat Japonais.

Si l’histoire est prenante, je suis ressortis de ma lecture assez mitigée si je ne devais prendre en compte que l’histoire d’amour entre nos deux protagonistes.

En effet, nous suivons une jeune Chinoise, lycéenne, dans son quotidien.

C’est une joueuse de go (un jeu de plateau traditionnel et de stratégie avec des pierres blanches et noires) qui se rends place des Mille Vents pour s’adonner à sa passion dès qu’elle le peut.

La jeune femme est imbattable et soumets tous ses adversaires.

La lycéenne se veut aussi libre, et souhaite mener sa vie comme elle l’entends.

En parallèle nous allons suivre également le jeune soldat Japonais.

Il est fier, veut servir son pays et mourir pour son pays, avec honneur.

Il ne s’autorise pas l’amour d’une femme car il ne veut pas en faire une veuve si il doit tomber au combat. Les seuls plaisirs charnel qu’il s’octroie sont ceux qu’il entretient plus ou moins régulièrement avec des prostituées.

Tout au long de notre lecture, nous passons du point de vue féminin et chinois avec la lycéenne au point de vue masculin et japonais avec notre soldat.

Ça m’a bien plus car le roman avançait ainsi des deux côtés et en même temps.

Le style de l’auteure est très poétique, les asiatiques ont un style d’écriture qui leur est propre, qui invite au voyage dès la première ligne et qui nous porte avec légèreté et volupté tout au long du récit.

Je trouve que c’est le roman parfait pour s’initier à la littérature asiatique.

Nous suivons donc le quotidien de ces deux jeunes gens avec en toile de fond (et nettement plus présente dans les passages du japonais) la guerre et l’invasion des japonais sur le territoire chinois.

Les passages de la lycéenne peuvent donc paraitre futile, ses problèmes d’adolescente sont si ridicule lorsque l’on sait que la guerre approche un peu plus chaque jours, mais ce sont des passages qui font du bien, qui sont plus léger et ce sont également ceux que j’ai préféré.

La jeune fille devient femme et ponctuera ses journées entre partis de jambe en l’air (et oui !), jalousie, désillusions, parties de go et une réalité qu’elle ne voulait pas être la sienne.

Je vais revenir sur le point du début qui m’a « chiffonnée », nos deux personnages principaux ne se rencontrent que tardivement dans le roman.

Et si l’on sent qu’effectivement le soldat japonais commence à éprouver de vague sentiments pour sa mystérieuse joueuse de go, elle si elle ne l’avait pas dit, j’aurai juré qu’il l’indifférait totalement !

Je ne vous en dirais pas plus concernant l’histoire ni leur romance, j’en ai déjà bien assez dis, mais je voulais mettre ce point au clair car si comme moi, vous pensez lire une belle histoire d’amour, vous allez être déçus.

Par ailleurs, je dois également vous dire qu’aucun des personnages n’a attirés ma sympathie. Je ne me suis attaché à aucun d’entre eux, pourtant ils ne sont pas fades ou autres, mais je ne sais pas, je n’ai rien éprouvé vis à vis d’eux et ils ne m’auront pas marqués.

Malgré ces petits « bémols », c’est une lecture que j’ai beaucoup apprécié et qui, je dois l’avouer, m’a tenue en haleine.

Je voulais savoir comment tout ceci allez se terminer.

Et en parlant de fin, celle-ci ne m’a pas réellement surprise (contrairement à beaucoup apparemment), je m’y attendais un peu et je l’ai trouvé trop vite amené.

Alors oui, il fallait bien mettre un point final à cette histoire mais à la fin de ma lecture je suis resté devant ma dernière ligne comme deux ronds de flan à me dire « euh mais ah bon ? Déjà ? »

Cela conviendra à certains, et conviendra moins à d’autres.

ma-note

15/20 pour cette lecture !

Avez-vous lu cette histoire ?

Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

A la semaine prochaine !

lucille

Publicités

8 réflexions au sujet de « La joueuse de go »

  1. Coucou ma Lulu ! Je te reconnais bien là avec ce genre de lecture ! J’ai lu La joueuse de go il y a des années quand j’étais au lycée et j’avais bien aimé mais sans plus. Je m’étais laissée tentée car j’avais vraiment adore Impératrice de la même auteure. Je te recommande vivement ce roman qui retrace la vie (de A a Z d’une petite fille devenue maîtresse, femme et mère d’empereur avant d’endosser à son tour le prestigieux titre. C’était une lecture intense et je pense que tu pourras l’apprécier. Pour ce qui est de la joueuse de go, j’ai eu le même ressenti que toi. J’ai bien aimé, mais je m’attendais à autre chose, que l’histoire prenne un tournant différent (et la fin quoi !). Donc voilou ! Merci d’avoir partager ta lecture. Je trouve qu’on ne parle pas assez de cette littérature ! Bisouuuus !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ma Momo ❤
      Ça ne m'étone pas que tu l'ai lu ! ^^ c'est une bonne lecture mais qui n'est pas poignante ! Et je comprends vraiment pas que la phrase type "c'est une belle histoire d'amour entre un soldat japonais et un chinoise" ressorte sans cesse pour ce roman… c'est tellement bref que euuuuh o_o
      Sinon je connais le titre que tu évoque mais de nom ! Il est dans la bibliothèque des parents des enfants que je garde, du coup je vais voir pour leur emprunter avec ce que tu en dis *_* ! Merci du conseil en tout cas ma Momo 😀
      Méga bisous ❤

      Aimé par 1 personne

      1. Ah mais carrément c’est un ripé de soleil et basta xD et comme tu dis la fin « mais euuuuh o_o » xD
        Oui ! Je zyeute ça tout à l’heure :p

        J'aime

  2. j’ai également lu l’impératrice comme Le blog de Poppy et j’avais véritablement accroché, de suivre la vie hors du commun de cette femme.
    Au début en lisant, le résumé du livre dont tu parles je me suis dit, que c’était une livre qui allait me plaire et au final je vois que tu es mitigée.
    A l’occasion j’essayerais quand même de le lire.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Oh faut vraiment que je me penche sur l’impératrice du coup ! ^^
      Ça reste un livre sympa, mais pas tel qu’on nous le vends, l’histoire d’amour n’a qu’une place infime selon moi 😡 mais si tu as l’occasion de le lire, redis moi ce que tu en auras pensé ! ^^
      Bisous !

      Aimé par 1 personne

    1. C’est une lecture sympa mais pas la meilleure de l’auteure apparemment ! ^^

      Je pense que c’est bien pour une première lecture à la plume asiatique, ça donne le ton ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s