Fantastique

Les larmes rouges Déliquescence de Georgia Caldera

couv20199441Titre :  Les larmes rouges Déliquescence

Auteur : Georgia Caldera

Éditions : J’ai lu

Nombre de pages : 764

Prix : 10€90

Résumé

« Les réminiscences n’étaient que le commencement… »

Le voile a été levé sur les étranges rêves de Cornélia mais elle est plus que jamais en danger. Pourtant, la seule prudence n’est pas ce qui la pousse à rester auprès de Henri. Progressivement, leurs liens se renforcent bien que l’ombre du passé plane sur leur relation…
Pire encore, pour assurer leur protection contre Avoriel, ils doivent retourner à Reddening House où Cornélia a été témoin des horreurs que peuvent commettre ses habitants. Déjà angoissée, la jeune femme se noie de plus en plus dans de bien surprenantes visions…

Mon avis
Bien que ce deuxième tome soit tout aussi addictif que le premier, il est cependant un peu moins sombre, mais, nous nous retrouvons enveloppés de nouveau dans cette ambiance toujours aussi enivrante, mystérieuse, étrange, propre à cette saga, et ce, encore une fois dès les premières lignes, et ça, je trouve ça juste absolument génial !

Non, vous allez voir que l’euphorie qui m’avait gagnée lors de ma lecture du premier tome ne m’a pas quitté avec ce volume là.

J’ai littéralement été absorbé par ce second opus et j’ai été surprise de voir avec quelle rapidité les pages se tournaient bien qu’elles soient au nombre de 764 !

J’étais heureuse de retrouver Henri et Cornélia !

Avant de lire ce tome 2, j’ai fais passer quelques ouvrages divers et variés, et je me suis rendue compte à quel point les personnages me manquaient !

J’ai déjà été attachée à des personnages de romans. On a tous nos chouchous dans nos histoires, mais je n’avais jamais réellement ressentis un manque vis à vis d’un (ou plusieurs !) d’entre eux.

Comme je l’ai expliqué dans ma chronique du premier tome, on vit ce que traversent les personnages et je ne pouvais m’empêcher de me demander ce qu’ils leur étaient arrivé, si ça aller s’arranger et ce qui allait encore les attendre.

Bref, ce fut, limite, un supplice bien que j’avais choisi cette « pause » dans la saga.

Dans ce deuxième tome, les relations sont sous les feux des projecteurs ! Mais n’ayez craintes ! Pas de trucs cucul chichi pompom qui dégouline de miel et qui nous donne du « je t’aime » à tour de bras, non. Et Dieu merci !

Georgia Caldera à réussi d’une main de maitre à retranscrire les doutes, les joies, les peines des personnages et la, -parfois- dur réalité qu’est le couple. On est loin d’un couple où les deux protagonistes sont de parfait opposé mais qui se disent « c’est pas grave on s’aime et c’est tout ce qui compte, ça va marcher », non loin de là, car oui si l’amour peut être plus fort que tout, il y a des fois où ce dernier ne suffit pas.

Je me suis énormément attaché à Henri dans ce tome.

Bien sûr, il m’avait déjà fait fondre dans Réminiscence, mais là, encore plus. On en apprends d’avantage sur lui, et , après en avoir découvert petit à petit sur Cornélia, c’est un bonheur de connaitre des brides du passé du châtelain et pourquoi ce dernier est devenu si sombre, si mystérieux.

Ce sont des pages que j’ai adoré dévorer !

Par contre, plus ma lecture avançait, plus Cornélia m’énervait !

Bien que le fait de découvrir de nouvelles facettes de son être et de ce qu’elle est (je ne peux en dire plus au risque de spoiler) soit plaisant, on découvre également d’autres traits de sa personnalité.
Et je l’ai trouvé stupide, immature, égoïste et plus qu’injuste dans ce second ouvrage.

On lui dit pertinemment qu’elle se mettra en danger si elle fait telle ou telle chose et qu’est-ce qu’elle fait ? Ben oui vous avez deviner, elle fait ce qu’on se tue à lui dire de ne pas faire… Et ensuite, c’est Henri qui prends.

Laissez moi vous dire que « chouchoutisme » mis à part, il à bon dos Henri et sa nature arrange bien Cornélia pour le rendre coupable de tous ses maux.

Ça m’a passablement agacé, car je n’aime pas les personnes comme ça, et bien que je comprenne certains sentiments de Cornélia, qu’elle soit perdue face aux visions qu’elle a de lui, etc, elle n’a, selon moi, pas le droit de le traiter de la sorte.

Fort heureusement, la demoiselle réalise sa bêtise à la fin du livre et se rattrape plus ou moins, ce qui ne fait pas d’elle un être détestable pour autant et tant mieux car mine de rien… Je me suis attachée à elle aussi !

Ce tome est riche en rebondissement, que ce soit pour le couple ou pour l’histoire en elle-même.

L’intrigue est toujours menée à la perfection et on en apprends d’avantages sur les mystères qui entour Cornélia et les autres personnages.

On fait la connaissance de plusieurs nouveaux protagonistes et j’ai aimé voir de nouvelles têtes et la tournure qu’ont prient certains événements à cause ou grâce à eux.

La plume de l’auteure est toujours aussi agréable, aussi belle, aussi riche.

Je ne le dirais jamais assez, cette femme à un talent fou.

J’essaye de ne pas trop en dire, et ce n’est pas chose facile lorsque l’on a aimé un livre comme j’ai aimé celui-ci mais je ne voudrais pas faire de spoils si certains sont en train de le lire ou si certains projettent de le lire. Et croyez moi, encore une fois, n’hésitez pas, vous ne le regretterai aucunement.

Ces livres, l’auteure, méritent d’être connu et reconnu !

Les Larmes Rouges Déliquescence, fut de nouveau un véritable coup de cœur et rejoins, comme prédit, le tome 1 sur la marche numéro une de mon podium de top 3 livresque !

Ah oui, au fait !
Le suspens ignoble à la fin, on en parle ?

Un conseil, achetez le dernier volume avant de terminer le deuxième afin de pouvoir enchainer et ne pas être trop frustré !

Ma Note

Comme pour le premier opus, j’ai mis un beau 20/20 à ce livre !

Et vous avez vous lu ce tome ou cette saga ? Qu’en pensez vous ?

A très vite et comme toujours, d’ici là, portez vous bien !

Lucille

Publicités

5 réflexions au sujet de « Les larmes rouges Déliquescence de Georgia Caldera »

  1. Je l’ai lu récemment aussi et je suis d’accord avec toi pour la plupart de ce que tu dis, même si Henri lui aussi m’a un peu agacé avec son côté obsessionnel envers Cornélia ! Je le trouvais un peu flippant par moment xD Mais bon il reste ténébreux et sexy ! ^^
    J’ai le dernier tome dans ma PAL qui me donne troooop envie de le lire mais je me retiens pour prolonger le plaisir ! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que pour ne voir qu’elle il ne voit qu’elle haha ^^
      Et je te l’accorde il a un côté un peu flippant mais ça m’a bien plus (note la fille légérement dérangé que je suis xD)

      J’admire ! Moi je n’ai pas tenu et j’ai enchainé direct, j’étais hyper triste et assez frustrée de fermer le dernier tome du coup je ne peux que te dire que tu as bien raison et de bien profité quand tu le lira ! ^^

      Merci beaucoup pour ton commentaire ! ^^

      Bises à toi !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s