Conte Revisité·Fantasy·Jeunesse

Le pays des contes, l’éveil du dragon de Chris Colfer

couv15187723

Titre : Le pays des contes, l’éveil du dragon

Auteur : Chris Colfer

Éditions : Michel Lafon

Nombre de pages : 442

Prix : 16€95

Résumé

Depuis que la brèche entre les univers a été refermée, les jumeaux Alex et Conner vivent séparés. Alex continue son apprentissage de la magie, et Conner est un collégien brillant. Lorsque ce dernier découvre qu’une menace séculaire pèse sur le Pays des contes, il se lance dans une quête périlleuse à travers l’Europe, prêt à tout pour prévenir ses amis et trouver le portail oublié qui lui permettra de les rejoindre.
Mais le danger que craignait Conner s’avère pire que prévu : une armée piégée entre les deux mondes depuis près de deux cents ans est soudain libérée. Et avec elle, la seule chose capable de détruire le Pays des contes : le dernier œuf de dragon.

Mon avis

Je ne vous cache pas que le résumé, et la couverture m’avaient vendu du rêve (les dragons ont quelque chose pour moi de fascinant) et que vu comment se finissait le tome 2, j’étais impatiente de le lire !

J’avais hâte car j’avais lu ici et là des critiques concernant ce dernier opus disant qu’il était mieux que les deux tomes précédent, au point de devenir des coups de cœurs pour des personnes dont les deux premiers volumes n’avaient pas obtenu cette place, comme pour moi.

De quoi m’intriguer encore plus.

Et bien je vais entrer dans le vif du sujet et vous révéler que… J’ai été plutôt déçue de ce tome.

Je m’explique, ne sortez pas vos bâtons tout de suite.

Lorsque j’ai débuté ma lecture, le premier chapitre passe, le second, le troisième et je me rends compte que je n’entre pas du tout dans l’histoire, la magie n’opérait pas.

Comme je venais de finir le tome deux de « Les Larmes Rouges » à ce moment, je me suis dis que c’était parce que lire la suite de cette saga me démangeait. J’ai donc mis « Le pays des contes » en suspens afin d’être dans de meilleures conditions quand je le reprendrais.

Dès que j’ai eu fini le dernier volet de « Les Larmes Rouges », je me suis replongé dans « Le Pays des Contes », espérant retrouver l’excitation et l’enchantement ressentit dans les premiers volumes.

Il n’en fut rien.

Dans le premier et le deuxième livre, il fallait bien une centaine de pages avant que l’action ne débute enfin mais ça ne m’avait pas dérangé plus que cela.

Avec celui-ci, j’avais passé les 200 pages et je trouvais ça toujours aussi fade. J’ai vraiment trouvé le temps long, et contrairement au deux précédents volumes, là, les pages je les ai vraiment, mais VRAIMENT sentis passées.

Découvrir avec Conner les contes secrets des frères Grimm était ma seule consolation.

Suite à ces longs moments de plat, ça se bouge enfin dans le récit mais personnellement je trouvais que c’était les montagnes russes, l’action arrive, ça redevient plan-plan, l’action revient et hop, ça redevient plan-plan.

Je ne nie pas avoir vraiment était emballé par certaines scènes où là effectivement les pages se tournaient toutes seules. Mais il y a eut tellement de longueurs pour moi que ces petits moments d’aventures se sont vite perdus et que ce que je retiens de ma lecture sont les nombreux soupirs que j’ai poussé en faisant défiler les pages.

Je rencontre les mêmes « problèmes » qu’avec les deux premiers livres de la série, certains clichés m’ont dérangé au point de me dire « ben bien sur manquait plus que ça… » et encore une fois, certains passages sont tiré en long, en large et en travers, et d’autres sont zappés en 3 lignes, je pense notamment à la scène du dragon où ma réaction fut « ah ouais ok tu fais ça comme ça toi, trois lignes et on en parle plus ? »

J’ai vraiment trouvé ça dommage car avec le titre « L’éveil du dragon » ben moi je m’attendais à avoir du dragon à la pelle, comme pour l’Enchanteresse dans le second volet, et bien niet. On l’évoque oui, mais le dragon en lui-même est bien trop peu présent à mon goût.

La dernière page relève un peu le niveau, mais oui, on parle bien d’une seule page. Car la dernière phrase du roman vous laissera sans voix et rien que pour ça j’attends avec impatience le volume 4 de la saga en espérant avoir du mieux !

Nous sommes laissé sur cette dernière ligne avec la bouche grande ouverte et avec un « nan pas possible! » vu ce que l’auteur nous avait dépeint dans les livres précédents et je ne m’attendais pas du tout à cela !

Bref, beaucoup ont aimé ce livre, ont eu un coup de cœur, ce ne fut pas mon cas, malheureusement. Je ne peux pas dire que j’ai détesté ce livre, le terme serait trop fort, mais j’en ai été franchement déçue et ne fera pas partis de mes préférés.

Ma Note

14/20 pour ce troisième tome.

Et vous qu’avez-vous pensé de ce volume-ci ?

Portez vous bien et à très vite !

Lucille

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le pays des contes, l’éveil du dragon de Chris Colfer »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s